Hokusaï- Le fou de dessin Livre électronique


Hokusaï- Le fou de dessin - Henri-Alexis Baatsch pdf epub

PRIX: GRATUIT

INFORMATION

LANGUE: FRANÇAIS
L'HISTOIRE: 08/10/2014
ÉCRIVAINE/ÉCRIVAIN: Henri-Alexis Baatsch
ISBN: 978-2-7541-0783-9
FORMAT: PDF EPUB MOBI TXT
TAILLE DU FICHIER: 9,56

EXPLICATION:

Peintre de l'école ukiyoe, sous l'époque Edo, contemporain et rival de Kiyonaga, Utamaro ou Eishi, Masayoshi (1764-1824) semble avoir trouvé un certain répit après 1795, une fois appointé peintre officiel du daimyo ou gouverneur du domaine Tsuyama de la province de Misamasaka. Les loisirs liés à sa position lui permette d'explorer les voies d'un nouveau style qui lui valut la célébrité : tournant esthétique qui correspond à son adoption du nom de Kuwagata Keisai (en 1794, pense-t-on). A partir de 1796, il publia en effet une série d'albums inaugurant un style graphique cursif et minimaliste au dessin virtuose et très suggestif sous le nom de Ryakuga ou style de dessins abrégés, genre qui n'était pas absent de la tradition mais qu'il relança par son talent. L'esprit de simplification de ses compositions, leur tour elliptique et leur veine humoristique rencontrèrent beaucoup de succès. Encouragé par cet accueil, il développa ce genre de croquis, dont devaient s'inspirer ses contemporains à commencer par Hokusai dans sa Manga, à travers un certain nombre d'albums conçus comme des encyclopédies et des manuels d'initiation au dessin. Cet ouvrage réunit pour la première fois l'ensemble de ces six albums dont le public français ne connaissait jusqu'ici que deux publications : le premier album de caractère général, Ryakugashiki (1796), puis ceux consacrés aux animaux (Choju ryakugashiki, 1797), aux personnages (Jinbutsu ryakugashiki, 1799), aux paysages (Sansui ryakugashiki, 1800), aux proverbes (Kotowazagaen, 1808) et aux douze mois de l'année (Keisai ryakugaen, 1823). Au XIXe siècle, les amateurs occidentaux prisèrent le style de Keisai, qui était apprécié par Rodin, autre dessinateur virtuose, et par le critique Théodore Duret, favorable aux impressionnistes et en particulier à Manet. Dans un livret imprimé à part, les préfaces originales des albums sont traduites du japonais ancien. Les planches sont commentées et l'ensemble introduit par le grand spécialiste Matthi Forrer.

...ji de Jocelyn Bouquillard. un très joli ouvrage toilé et à l'italienne où chaque estampes est exp ... Hokusai - Le Magazine de Proantic | Hokusai, le « fou de dessin » ... ... Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes) Hokusai : Les trentes-six vues du Mont Fuji. Grâce à Hokusai Katsushika, cet art connaît une implusion nouvelle et un essor magnifique dans la représentation de paysages et de scènes de la vie populaire. On lui connaît au moins trente signatures marquant chacune un style nouveau, telle celle où il s'intitule « le fou de dessin ». Hokusaï - La Grande vague de Kanagawa. Par son éducation artistique, ses origines et sa manière, ... Hokusai — Wikipédia ... . Hokusaï - La Grande vague de Kanagawa. Par son éducation artistique, ses origines et sa manière, Hokusaï appartient à l'école dite vulgaire; il s'élève, cependant, au-dessus d'elle par l'abondance et la personnalité des conceptions pittoresques, par la profondeur du sentiment... Hokusai, alors considéré comme un simple artisan parmi d'autres par les Japonais eux-mêmes, doit sa renommée à quelques acteurs parisiens : tels Edmond de Ses travaux, parfois signés par la formule Gakyōjin ou « le Fou de dessin » figuraient des scènes de la vie quotidienne, des illustrations de la... Hokusai naît dans le quartier de Warigesui, district de Honjō (zone rurale encore connue sous le nom de Katsushika) à Edo, ancien nom de la ville C'est à la même époque qu'il adopte pour la première fois le nom de Hokusai et se donne en 1800 le surnom de Gakyōjin Hokusai, « le Fou de dessin ». Katsushika Hokusai ( 1760-1849) est aujourd'hui l'artiste japonais le plus célèbre à travers le monde. Du 1er octobre 2014 au 18 janvier 2015, la Réunion des musées nationaux et le Grand Palais présente l'exposition Hokusai ce « fou de dessin » et maître de l'estampe. Katsushika Hokusai (葛飾 北斎?), né le premier jour du cycle sexagésimal du neuvième mois de l'année métal-aîné-dragon de l'ère Hōreki La couverture de la partition de La Mer (1905) de Claude Debussy reproduit notamment la Vague de Hokusai. Le peintre japonais laisse derrière lui près de 30... Hokusai Manga, l'œuvre-phare d'Hokusai, est une anthologie de croquis en 15 volumes conçus comme autant de manuels à l'usage des jeunes artistes. En 1798, ce nom Sōri est transmis à l'un de ses élèves, le nom Hokusai (le fou de peinture) est créé, et il s'installe en artiste indépendant. Hokusai et sa fille Eijo dans un intérieur. Dessin à l'encre de Tsuyuki Kōshō. Crédit: National Diet Library, Tokyo. Se surnommant lui-même le "fou de dessin" (gakyôjin), Hokusai est l'artiste japonais le plus célèbre à travers le monde. Hokusai réitère sans cesse sa manière, ses sujets, sa réflexion sur les mythes, la femme, le paysage, la nature. Chacun de ses dessins est un appel en Prolifique - des milliers d'estampes, des recueils de Vues innombrables - fou de peinture comme il le disait de lui-même, poète de la vérité et virtuose... Hokusai, maître ès dessins et gravures, est un monument de l'art japonais mais aussi le père d'une large part du modernisme occidental, ayant inspiré une toute nouvelle façon de délimiter l'espace à des artistes comme Monet et Morisot, Cassatt ou Klimt. Abordant ses livres érotiques, ses romans... Katsushika Hokusai, ce « fou de dessin » et maître de l'estampe, est certainement l'artiste japonais le plus célèbre au monde. Au Grand Palais, découvrez l'œuvre et le parcours de cet homme aux mille et une vies. Exposition du 1er octobre 2014 au 18 janvier 2015 (relâche du 21 au 30 novembre 2014). Sous la plume et le trait de François Place, le dépaysement est garanti avec ce Vieux fou de dessin, alias le célèbre peintre Hokusai ! Le récit initiatique de Tojiro, son jeune commis, nous transporte dans le Japon du XIXe siècle. Au fil de la lecture et des ...